mardi 10 août 2010

Méditation


La méditation n'est pas méditer.

La méditation est libre de celui qui médite.

Elle ne peut pas être atteinte, car est déjà là.

Aucun effort ou tentative ne peut la saisir, car elle est ce qui saisit.

Que le corps soit immobile ou en mouvement, la méditation est.

Que la bouche parle ou reste silencieuse, la méditation est.

Que la pensée soit présente ou absente, la méditation est.

La méditation est ce qui reste lorsque le vouloir méditer n'est pas.

Dans l'absence de celui qui médite, la méditation est.

Elle est l'ultime négativité et l'ultime positivité.

C'est elle qui nourrit le sens du Je Suis.

Sans forme, elle habite toutes les formes.

Sans couleur, elle habite toutes les couleurs.

Silencieuse, elle habite tous les sons.

En voulant la saisir, elle se dérobe.

En s'abandonnant à elle, elle se révèle.

Elle est présence.

Jean Marc Mantel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire